Livraison gratuite dès 49€ d'achat



Le Beau Livre des Maths

Prix régulier €35,00

Taxes incluses.

Presentation de l'éditeur


Bestseller international, ce livre, dont c'est une nouvelle édition, présente 250 découvertes mathématiques, depuis le premier odomètre de l’Antiquité aux sept problèmes du millénaire. Les grandes idées sont expliquées et illustrées par de magnifiques images.
De Pythagore à Maryam Mirzakhani, première femme à recevoir la médaille Fields, retrouvez les personnalités qui ont marqué l’histoire des mathématiques. Cette nouvelle édition actualisée intègre les découvertes les plus récentes.
Vous pouvez plonger dans ce livre et le lire d’une traite, ou bien le déguster au gré de vos envies, pour découvrir les mystères et les beautés de l’univers mathématique.

Biographie de l'auteur

Diplomé de l'université de Yale, Clifford Pickover est un passionné de maths et un auteur prolifique. Il a publié plus de 40 ouvrages traduits dans plus de douze langues, sur des sujets très variés : mathématiques, informatique, cosmologie, magie, science fiction...

Note de lecture Tangente

C'est beau, les maths !

  Le titre de l’ouvrage n’est pas usurpé, nous avons là un très beau livre. Le nom de l’auteur en paraîtrait même presque suspect (William Kingdon Clifford est l’un des pères de l’algèbre géométrique, et pick-over signifie « trier », en anglais). Le concept est original : l’auteur nous présente 250 articles de deux pages exactement. Il les a triés par ordre chronologique. Une page de texte expose un concept, un livre ou un mathématicien, et la page en regard montre une illustration tirée d’un tableau, une photo ou l’œuvre d’un artiste. Cette présentation produit un livre aéré, très agréable. Vous pourrez lire sagement les 250 articles dans l’ordre : vous aurez alors un bon résumé de l’histoire des mathématiques, de Pythagore à la 57e dimension. Nous avons préféré le lire au hasard : un article nous attire par son titre ou son illustration, il nous renvoie aux articles connexes, et l’on peut alors, comme avec un dictionnaire, se perdre dans un délicieux labyrinthe distrayant. Les esprits chagrins pourront toujours critiquer le choix des articles. Mais les grands classiques sont présents (ruban de Möbius, nœuds, fractales, cube de Rubik…), et le nombre important d’articles permet à l’auteur d’aborder des sujets peu connus. Enfin, le choix iconographique fait découvrir quelques artistes contemporains, comme la peintre slovène Teja Krašek. Ce n’est pas si souvent que les mathématiques nous offrent des livres qui réjouissent à la fois notre esprit et nos sens !